Jump to content

FR | TS2020: Pour un Flirt avec Rivet...


Lus0rius

1,002 views

 Share

Bonjour bonsoir ! Derrière ce titre improbable se cache la RABe 523 de Rivet Games, publiée aujourd'hui au prix de 19,99 € / 19,50 CHF avec une petite réduction supplémentaire jusqu'au 4 juin. Une première chez Rivet, l'add-on n'inclut aucune ligne, mais il comprend cinq scénarios de carrière - dont un tutoriel de conduite - pour les joueurs qui possèdent la Gotthardbahn du même studio.

La RABe 523 fait partie de la série des FLIRT de première génération, construites par Stadler et qui sont, comme leur acronyme en allemand le précise, des automotrices légères destinées au trafic régional suisse. Notons ici que, si la Flirt 3 existe déjà dans Train Simulator, cette dernière ne circule en Suisse que de manière marginale. Quant à la Flirt 1, les Chemins de Fer Fédéraux suisses disposent de deux modèles mono-courant 15 kV (RABe 521 et 523), d'un modèle bi-courant apte à la France (RABe 522) et d'un autre apte à l'Italie (RABe 524). Rivet a choisi de reproduire la 523, qui est la plus répandue des quatre avec 61 rames en circulation sur le RER Vaudois, le RegiOlten et le S-Bahn de Zug. En revanche, le S-Bahn de Zug n'allant pas au-delà d'Erstfeld, nous arrivons à la première ombre au tableau de Rivet : la rame qu'ils ont reproduite ne circule en réalité sur aucune de leurs lignes ! D'autant plus que nos amis italiens auraient apprécié la 524 qui circule en vrai sur la ligne du Gothard et jusqu'à Milano Centrale. Heureusement qu'elle trouvera sa place dans TS sur la récente Zurich - Olten, toutefois sans l'affichage des destinations adaptées...

La 523 est utilisable en Quick Drive là où il est plus probable d'en trouver... Le S8 sur la girouette correspond toutefois au S-Bahn de Lucerne/Zug.
La 523 est utilisable en Quick Drive là où il est plus probable d'en trouver... Le S8 sur la girouette correspond toutefois au S-Bahn de Lucerne/Zug.

Passée cette introduction, c'est le moment d'apprécier le point fort des créateurs : la modélisation. Ici encore, elle est splendide, tant au niveau de l'extérieur que de la cabine ou de la vue passagers - dont l'emplacement par défaut est en revanche assez mal choisi, heureusement que l'on peut naviguer entre plusieurs sièges avec les touches fléchées. J'aime particulièrement les marchepieds coulissants et leur effet métallique que j'ai vu assez peu jusque-là dans TS. Le toit, surtout en hiver, est magnifique. Petite déception, les textures de la caisse sont un peu trop propres, ce qui réduit l'immersion. Une autre remarque que je fais pour tous les add-ons de Rivet : le matériel n'est fourni qu'en une seule livrée. J'aurais beaucoup apprécié avoir les versions RER Vaud, Stadtbahn Zug, voire même TPF et TransN, leur numérotation respective étant bien présente dans le jeu mais uniquement avec la livrée CFF ! Pour les créateurs de scénarios, une version sans passagers peut s'obtenir en mettant la lettre "u" à la fin du numéro de la rame.

Là où on manquait de textures hivernales pour la Re 460, la RABe 523 est très bien fournie !
Là où on manquait de textures hivernales pour la Re 460, la RABe 523 est très bien fournie !

Les fonctionnalités de cette Flirt sont un peu plus avancées que sur du matériel roulant de chez DTG, mais en tant qu'utilisateur du mode de conduite Expert, j'espérais une procédure de démarrage semi-réaliste avec un écran DMI manipulable. Malheureusement, sur ce point Rivet reste à TrainworX ce que Milka est à Lindt (je ne vais pas me faire des amis avec cette comparaison bien suisse)... Malgré tout, la conduite est agréable, le ZUB et la vigilance sont présents, activez cette dernière avec Maj+Entrée (pavé numérique). Elle peut être acquittée avec la même touche Entrée. On y trouve aussi système d'affichage des destinations, avec une quarantaine (aucun jeu de mots) d'itinéraires paramétrables. Cependant, l'éclairage des instruments en cabine est un peu faible, à tel point qu'on ne sait parfois pas si un bouton est allumé ou non.

 L'affichage des destinations à l'intérieur du train change aussi dynamiquement.
L'affichage des destinations à l'intérieur du train change aussi dynamiquement.

Continuons à explorer ses fonctionnalités... L'automotrice est compatible avec les arrêts sur demande et affichera un "H" à côté de l'indicateur de vitesse si l'un des passagers souhaite descendre. On retrouve également un sélecteur de vitesse pour l'essuie-glace et des rétroviseurs rétractables (le bouton est à côté de la pédale de l'homme mort). Petite mais néanmoins estimable attention, les cylindres d'indicateurs de freins disposés en bas de la cabine changent en fonction de l'application du frein à air et du frein à main.

De petites touches comme celles-ci me font penser que Rivet est dans la bonne direction.
De petites touches comme celle-ci me font penser que Rivet est dans la bonne direction.

Un passage rapide sur la physique du matériel : n'étant pas un expert, je la trouve plus réussie que pour la GTW/RABe 526 de la ligne Schaffhouse-Kreuzlingen - avec cette dernière, la transition entre marche sur l'erre et accélération était assez brutale, ce qui se remarquait particulièrement avec la VSoll (vitesse imposée). Ainsi, la Flirt a une conduite plus douce dans le jeu, cependant la transition entre frein électrique et électropneumatique à basse vitesse est la même que celle du GTW et donc approximative.

Venons-en maintenant au test audio, où il y a du bon et du moins bon. Les sons à l'arrêt et d'accélération en dessous de 30 km/h sont bons, tout du moins je pense qu'ils ont été enregistrés sur l'engin réel. Bons points également pour les sons de l'air lorsque la fenêtre est ouverte et pour l'avertisseur à deux tons (qui n'est malheureusement pas totalement cliquable, mais accessible avec B et la barre d'espace) ! Toutefois, beaucoup de sons médiocres proviennent d'anciens add-ons, que ce soit au niveau des freins, du ZUB - qui d'ailleurs n'est pas censé faire de bruit à sa libération - et plus généralement de tout ce qu'on entend à vitesse élevée. Le volume dans les tunnels est trop élevé par rapport à l'extérieur, ce qui est désagréable.

Un conseil : conduisez avec la fenêtre entre-ouverte pour apprécier davantage les sons.
Un conseil : conduisez avec la fenêtre entre-ouverte pour apprécier davantage les sons.

Les scénarios fournis sont un bon plus et permettent d'étendre considérablement la durée de jeu sur la ligne du Gothard, à condition que l'on passe outre l'incohérence de matériel roulant et le manque de services omnibus... Car oui, la 523 est avant tout une automotrice de desserte régionale, mais les petites gares ne sont pas accessibles sur la Gotthardbahn et Rivet propose uniquement des services Regio Express.

Même si c'est la 524 qui circule normalement sur la ligne du Gothard, de loin la différence est minime.
Même si c'est la 524 qui circule normalement sur la ligne du Gothard, de loin la différence est minime.

Conclusion

En conclusion, Rivet Games sont fidèles à eux-mêmes : une excellente modélisation, mais des fonctionnalités peu avancées et des sons à revoir. Nous ne sommes plus en 2014 et beaucoup de développeurs tiers ont levé la barre si haut que le matériel roulant du studio écossais me laisse un arrière-goût amer, c'est pourquoi je leur attribue une note similaire à celle qu'avait reçue le GTW/RABe 526. Allez Rivet, encore un effort et vous serez mon studio préféré !

Modélisation : 3/3 // Audio : 1,5/3 // Fonctionnalités : 2/3

P.S. Cette review a été réalisée sur un mod offert expressément par Rivet Games. Toutefois, j'ai tenté de rendre un avis qui soit le plus objectif possible.

En voir plus...

https://youtu.be/T1ZAs4skcS4 - crédits Lus0rius (français)

https://youtu.be/Q2VYUSAbHzw - crédits Rob Jansen (anglais)

https://youtu.be/VGsf3-jQqtg - crédits iajer (allemand)

Edited by Lus0rius

  • Like 9
 Share

4 Comments


Recommended Comments

Merci beaucoup pour cette review.

Comme d'habitude avec Rivet, c'est donc un peu bic et boc... du matériel expert, certes, mais avec moins de fonctions qu'on peut en trouver chez VR, HRQ ou RWA.

En tout cas, visuellement, on est à des années lumières de TrainworX, qui reste le "leader" du matériel suisse à voie normale.

Mais quid du choix de la 523 plutôt que la 524 ?

  • Like 1
Link to comment
Il y a 46 minutes , Agora a dit:

Merci beaucoup pour cette review.

Comme d'habitude avec Rivet, c'est donc un peu bic et boc... du matériel expert, certes, mais avec moins de fonctions qu'on peut en trouver chez VR, HRQ ou RWA.

En tout cas, visuellement, on est à des années lumières de TrainworX, qui reste le "leader" du matériel suisse à voie normale.

Mais quid du choix de la 523 plutôt que la 524 ?

À mon avis, Rivet n'ont pas choisi la 524 car ils auraient dû avoir les droits de TiLo/Trenitalia pour publier le matériel roulant. Comme ils ont actuellement un accord avec les CFF pour toute la documentation et les logos, c'était bien plus simple pour eux de faire la 523... Mais je trouve dommage qu'ils n'aient pas modélisé de ligne qui irait avec celle-ci.

Link to comment
Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

image.png.d44516590e7bf6f38e291638d956adf5.png

Becoming a premium member is enjoying all the benefits of the site and its services in an unlimited way and without advertising! Unlimited downloads, special customization items, 10% permanent discount in the store... With the RW Central Premium Subscription you are supporting the development and maintenance of the website and help us to develop new services and products.

👉Show Me Premium Subscriptions👈

OR

Disable your ad blocker if you want to help RW Central for free

Ok